08 août 2008

can't get you outta my head...

Comment le pourrais-je?
Ceci dit, dans le domaine du travail également, il est curieux qu'au-delà de certaines limites, les choses ne sont plus ressenties de la même façon...
Ainsi en est-il de mon stagiaire, qui en ce début de quinzaine olympique bat chaque jour de nouveaux records. J'ai ma Laure Manaudou en costume cravate. On en vient à établir des documents pour monsieur dupont en reprenant des éléments qui concernent monsieur durand. J'ai la pénible impression que plus on avance, plus on se rapproche du point de départ. Niveau concentration et réflexion, on est au top.
Alors Monsieur dupont, forcément, il a du mal à comprendre.
Et je ne sais comment, je me retrouve à énoncer d'un ton calme et posé au stagiaire en question qu'il s'est basé sur un mauvais élément. Et lui de prendre un ton surpris, mais pas étonné, ni désolé ni que dalle.
C'est curieux mais il y a quelques temps, cela aurait déclenché une petite étincelle dans mon cerveau aboutissant à une réaction en chaîne nettement plus bruyante.
Mais le circuit semble coupé.
C'est peut-être parce que ce soir, je suis en vacances.
C'est sûrement parce que finalement je n'en ai plus rien à foutre.
Vu que dans une quinzaine de jours, de toute façon, ça ne me concernera plus et ses erreurs ne viendront plus polluer mes journées. Et à partir de là ben s'il continue à battre des records, il le fera ailleurs.

Oui un peut tout cela...
Mais après? Après qui y aura-t'il?

Posté par IamNoOne à 14:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur can't get you outta my head...

    je pense plutôt que c'est tes 35 ans... tu gagnes en sérénité..
    signé : la presque 30 ans... glupps

    Posté par lasoeur, 08 août 2008 à 17:06 | | Répondre
  • Au moins le plus dur est passé... avec celui-là

    Posté par walp, 12 août 2008 à 19:21 | | Répondre
  • Bonnes vacances !

    Posté par Jade, 18 août 2008 à 11:06 | | Répondre
Nouveau commentaire