16 juillet 2008

after hours...

En ouvrant la porte, ce soir, je rentre dans le silence.
Pas de disque qui tourne plus loin. Pas de proposition d'apéro qui m'attend. Les vacances des autres sont terminées. Personne pour faire le déclencheur. Le courant qui a pu me porter a disparu.

L'espace est net et vide. Je tente de le repousser à coups de musique, parce que la première impression que j'ai, c'est de me retrouver deux ans auparavant, devant un vide bien pire.
Me revoilà seul, avec mes angoisses qui repointent le bout de leur nez.
C'est idiot.
A bien y réfléchir, il n'y a aucune raison à cela. A bien y réfléchir bien sûr. Mais ça ne chasse pas cette impression. Comme si les vacances étaient terminées alors qu'elles n'ont finalement pas commencé pour moi à part ces quelques jours qui étaient là parce que c'est comme çà...

Et pourtant, je suis à nouveau un étranger dans ce chez moi qui ne l'est pas non plus vraiment, le temps que je me réapproprie l'endroit (ce qui ne veut pas forcément dire mettre du bordel partout).
Dehors les martinets continuent de tourner à toute vitesse en se hurlant dessus.
Ca doit être pas mal la vie de martinet. Pas à se prendre la tête, voler tout le temps à toute vitesse avec plein de potes, toujours en centre ville, partir au soleil dès qu'il fait moins chaud.
Ouais c'est décidé, si un jour je suis un oiseau, je serai un martinet.

Posté par IamNoOne à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur after hours...

Nouveau commentaire