roseEn fait cette réplique n'est pas de moi, c'est de Richard Strauss.
Oui, je sais, venant de moi, des citations de Strauss, ça peut quelque peu surprendre.
D'ailleurs je me surprends moi-même.

Et pourtant...
Hier soir, j'assistais bien de façon totalement non préméditée à la représentation du Chevalier à la Rose au Capitole (et ce malgré un état de fatigue important, mais auquel je crois pouvoir affirmer que j'ai brillament résisté, hormis quelques micro pertes de vigilance qui quand on ne conduit pas ne sont pas mortelles et qui semblent exclusivement liées aux voix de basse, impression à méditer pour mes insomnies futures). Et j'ai retenu cette réplique que j'ai trouvée assez percutante, même venant d'une femme (la maréchale en l'occurence, ha quand je dis que j'ai suivi).
Ce qui fait qu'en une semaine, mon expérience de l'opéra a grimpé de 200% puisque j'ai omis de mentionner l'opéra -version concert- de Vivaldi mercredi dernier.
Néanmoins, je me sens plus que gauche sur le sujet et tout avis me semble maladroit venant d'un beotien comme moi.
Je pourrais dire que j'ai trouvé les décors réellement somptueux (une mise en scène contemporaine n'aurait peut-être pas retenu mon attention sur le sujet), les costumes magnifiques et les jeux de lumière étonnants (avec notamment une lumière "du jour" parfaite).
Et? Ben voilà, on sent l'amateur de cinéma plus que le mélomane, mais c'est pour dire que le spectacle, car après tout c'en est un, était à la hauteur.
Et la musique? Là encore, je ne sais pas trop quoi dire, que j'ai trouvé le premier acte fastidieux peut-être et les deux autres plus "faciles" et enlevés, certaines parties m'ont plus touché que d'autres, notamment le final.
C'est difficile de se prononcer quand on ne connaît pas. Peut-être dire que c'est long pour un non-initié (je me suis dit que j'aurais eule temps de courir 42,195 km dans le même intervalle, voire même davantage, réflexion faite sans doute pour me rassurer sur ma résistance dont j'ai douté au début...)
Mais c'est une expérience que je renouvellerai.