Sébastien Tellier à l'Eurovision?

J'ai cru que j'avais mal entendu quand j'ai appris ça.
C'est vrai, d'habitude, l'Eurovision, c'est l'occasion d'écouter une mièvrerie de plus, un titre qui semble d'avance promis à un lynchage européen, entre bande originale de sous le soleil et variété française.
Seulement voilà, Marie Myriam, c'était il y a longtemps et il y a longtemps que les autres pays en tout cas font autre chose.

Et là! Un chanteur électro-pop, branchouille au possible (si si ils en ont même parlé dans le premier GQ français, c'est dire si c'est branchouille)
Que vois-je qu'entends-je?

Alors je me suis dit qu'on avait eu chaud. On aurait pu avoir David Guetta ou Bob Sinclar. Mais c'était déjà trop international.
Trop facile.
Elle est top sa chanson en plus, ça change de la Ritournelle. En fait elle a même des chances de plaire. A croire que pour une fois, on a tenté un gagnant plutôt que de juste tenter comme d'hab quelqu'un qu'on oubliera aussitôt et dont ce sera la faute.
Alors il chante pas en français. Mais bon Sébastien Tellier, ça ne laisse pas tellement de place à l'imagination niveau provenance.
A un moment donné, c'est bien aussi de gagner, pas juste de participer. Reste à savoir s'il y a de quoi émouvoir les Hongrois. Mais bon, un smoking rose et une barbe, ça devrait au moins retenir leur attention plus de 30 secondes.
Et ça tout le monde n'a pas toujours pu s'en vanter...